fbpx

C’est dès les années 1930 que commencent à apparaître les premières pompes à chaleur, et leur industrialisation débutera dans les années 1950.
Pourquoi commencer par autant de dates ? Pour simplement vous expliquer que la pompe à chaleur n’en est pas à ses débuts.
C’est désormais une technologie maîtrisée et approuvée par le temps.
C’est dans les années 2000 notamment avec l’accord de Copenhague, que de nombreux pays vont voir dans la pompe à chaleur, l’opportunité d’équiper les logements d’une technologie extrêmement économique, que ce soit énergiquement parlant ou même financièrement.
En effet grâce à l’installation d’une pompe à chaleur vous pourrez chauffer et refroidir votre logement à moindre coût. Une pompe à chaleur consommera en moyenne 2€ d’électricité par m2 et par an soit 200€ par an pour chauffer ou climatiser votre logement de 100m2.

L’installation en revanche s’avérait relativement coûteuse… C’est pour cette raison que l’État a mis en place des aides pouvant atteindre la quasi-totalité du coût de l’opération, pour que tout particulier puisse s’équiper et ainsi diminuer son empreinte énergétique.

Il existe en revanche plusieurs types de pompes à chaleur : 

– Les pompes à chaleur appelées Air / Air qui serviront à faire du chaud ou du froid dans le logement.
– Les pompes Air / Eau qui serviront quant à elles uniquement à chauffer l’air mais également à produire l’eau chaude du logement.

Le choix de votre pompe à chaleur ainsi que son coût dépendront donc de l’utilisation que vous souhaiterez en faire.


En résumé :

  • Une solution dont la technologie a traversé les décennies, et n’a cessé d’évoluer. À ce jour, cela fait de la pompe à chaleur une des solutions les plus fiables pour chauffer ou climatiser un logement économiquement.

  • Une solution écologique car sa faible consommation en électricité, permet de lutter contre la surconsommation des énergies fossiles.

  • L’installation d’une pompe à chaleur est un choix également économique, car avec un coût de fonctionnement avoisinant les 2€ par mettre carré et par an, cela fait de cette technologie l’une des plus économique.

  • 2 types de pompes à chaleur existent et cela permet d’avoir le matériel le plus adapté à vos consommations.

  • Les aides gouvernementales favorisant l’installation d’une pompe à chaleur sont si importantes qu’elles permettent de réduire le coût de l’opération en quasi-totalité.

Comment ça marche ?

C’est finalement une technologie relativement simple à l’intérieur d’une pompe à chaleur.
À l’image d’un cercle vertueux, la pompe va venir puiser de la chaleur dans le sol, dans l’air, ou dans une nappe aquifère (Réservoir naturel d’eau), pour la redistribuer à l’intérieur du logement.

Le fonctionnement est plutôt simple à imager.
La pompe à chaleur fonctionne exactement à l’inverse d’un réfrigérateur. Le fluide réfrigérant qu’elle contient se condense à température ambiante, mais en revanche s’évapore à basse température. C’est l’énergie dégagée par ce changement d’état qui sera alors utilisé pour chauffer ou refroidir le logement.
Le liquide utilisé est ce que l’on appelle un fluide caloporteur. Sa vocation est de transporter la chaleur entre différente source de température.

Pompe à chaleur Air / Air
Pompe à chaleur Air / Eau

Combien ça coûte ?

Le coût d’une pompe à chaleur variera en fonction du type de pompe choisi, mais également du prix de l’installation, et donc de la main d’œuvre.
L’ADEME communique une estimation moyenne et indicative de 78€ TTC par m2 chauffé. 

Les prix constatés en 2021 d’une pompe à chaleur Air-Eau sont compris entre 8000€ et 18000€.

Une pompe à chaleur coûte donc à l’achat plus cher qu’une chaudière classique, cependant sa faible consommation en électricité, versus, des consommations exorbitantes de certaines chaudières et des énergies toujours plus chères (Gaz ou Fioul qui ne cesse d’augmenter), font de la pompe à chaleur une solution particulièrement économique et ceux dès les premières années d’utilisation.

⚠️ 976€ c’est l’économie moyenne réalisée chaque année grâce à l’installation d’une pompe à chaleur.


Quel entretien ?

L’entretien d’une pompe à chaleur n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.
En revanche il devient obligatoire une fois par an si celle contient plus de 2kg de gaz frigorigène.

L’entretien doit être exclusivement effectué par un professionnel agréé. Des solutions de maintenance annuelle seront souvent proposées au moment de l’installation, nous vous recommandons d’y souscrire.
En supplément de l’entretien de la pompe elle-même, un dépoussiérage complet une fois par an de l’unité extérieur est fortement recommandé, si vous souhaitez bénéficier d’une pompe en parfait état de marche même après 20 ans d’utilisation.



  1. Estimeco
  2. Pompe à chaleur